"FAT JEWELS", le fils qui n'a pu aller au bout de ses rêves.

C'était pas la peine

Trois hommes s'inscrivent à un concours de natation pour handicapés.
Le premier n'a pas de bras, le second n'a pas de jambes, quant au troisième, il n'a pas de corps, rien qu'une tête.
Ils s'alignent sur les plongeoirs...
"Bang !"
"Splash", les voilà tous dans la flotte.
Le manchot prend instantanément la première place, serré de près par le cul-de-jatte (j'ai failli dire "talonné" !). L'homme-tête coule comme un plomb.
Dix longueurs de bassin plus tard, le cul-de-jatte, effectivement, est vainqueur. Il voit des bulles qui remontent du fond de la piscine, devine que c'est l'homme-tête qui est en difficulté, et décide d'aller à sa rescousse.
Il replonge, attrape l'homme-tête, remonte à la surface, et le repose sur le bord de la piscine. L'homme-tête recrache l'eau de javel, tousse, s'étrangle, puis finit par s'exclamer :
- Tu passes trois ans à t'entraîner à nager avec tes putains d'oreilles, et trente secondes avant le départ, y a un connard qui te fout un bonnet de bain !


06/11/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres