"FAT JEWELS", le fils qui n'a pu aller au bout de ses rêves.

Il savait faire la fête. C'était l'un des hommes incontournable de la 3ème mi-temps




0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres