"FAT JEWELS", le fils qui n'a pu aller au bout de ses rêves.

Révélations

Papa Rotschild, le banquier, a son fils qui va bientôt se marier. Il le prend à part et lui dit:
- Simon mon fils. je ne t'ai jamais parlé de la vie, il est temps de te faire certaines révélations: Connais-tu au moins les doigts de la main?
- Oui papa, il y a l'index, le majeur, le ...
- Non, non, ce n'est pas ça, écoute bien Simon mon fils.
- Oui papa.
- Il y a le doigt du voyage, le doigt de la direction, le doigt de la jouissance, le doigt du mariage et le doigt de la distinction, Simon mon fils.
- Oui papa et quels sont-ils?
- Le doigt du voyage, c'est le pouce, celui que tu lève quand tu fait du stop... Le doigt de la direction, c'est l'index, celui que tu lèves quand tu veux montrer quelque chose... Le doigt du mariage, c'est l'annulaire, c'est dans celui-ci que tu glisses l'alliance, Simon mon fils... Le doigt de la distinction, c'est l'auriculaire, c'est celui que tu lèves quand tu boit une tasse de thé... Et enfin, le doigt de la jouissance, c'est le majeur, celui-là tu le mouilles dans ta bouche et tu comptes les billets, Simon mon fils.



06/11/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres