"FAT JEWELS", le fils qui n'a pu aller au bout de ses rêves.

Étiopathie

L’Etiopathie, nouvelle science fondée il y a une quarantaine d’années, distingue entre l’origine véritable de la maladie et ses symptômes. l’Etiopathie se différencie de toutes les autre sapproches médicales par son approche systémique du corps humain, c’est à dire par sa façon de considérer la rapport structure/fonction des organes et des appareils dan sleurs différentes intéractions.
En s’attachant à éliminer les causes réelles des maux par une méthode de soin manuelle aui n’est autre que la chirurgie non instrumentale, l’Etiopathie permet aussi, dans la quasi-totalité des cas, d’éviter les rechutes.
Fondamentalement différente de toutes les autres méthodes de traitement, elle demande une formation très spécifique.

Profil :
Rigueur, précision, sens du contact sont nécessaires, outre la vocation de soulager et de soigner, pour l’exercice de la profession.

Fonction :
Supprimer définitivement douleurs et pathologies, en agissant sur les causes qui sont l’origine de celles-ci. L’étiopathe agit en deux temps : dans un premier temps, il établit le diagnostic étiopathique, le seul qui permette de ne pas confondre cause réelle et symptômes ; dans un deuxième, il agit par chirurgie manuelle sur les différents systèmes : articulaire, nerveux, circulatoire, facial, digestif, génital... Il convient de noter que l’étiopathe connaît précisément le champ de ses compétences et n’intervient que dans le cadre de celles-ci.


 


 

Formation :
Les Facultés d’étiopathie sont déclarées auprès de leurs Rectorats respectifs. Les études, à plein-temps et selon le rythme universitaire de l’académie concernée, durent cinq années pour les cours théoriques et techniques...plus une 6ème année d’assistanat en cabinet et un mémoire en fin d’études. Ces conditions remplies, les facultés délivrent le Diplôme d’Etiopathie nécessaire pour s’inscrire au Registre National des Etiopathes.

Admission :
Sur dossier et entretien.
-  Admission en 1ère année : baccalauréat
-  Admission en 2ème année : bac +2 dans les domaines médical ou scientifique.

Programme :
Coté théorique : Fondamentaux de l’Etiopathie, Anatomie, Biochimie, Systémique et Cybernétique, dysfonctionnement des systèmes biologiques, Anglais médical,etc.., sans oublier Travaux pratiques de dissection à l’Institut d’Anatomie de l’UFR Biomédiacle des Saints-Pères à Paris.
Coté pratique : aux années d’apprentissage de techniques manipulatives en cours et en étude, viennent s’ajouter, entre le 2ème et le 3ème cycle, de nombreuses heures de stages contrôlés chez des practiciens et en milieu sportif. Le corps professoral est composé d’étiopathes, de médecins et d’universitaires.

Déroulement :
Les étudiants apprennent à ne pas confondre la cause et les symptômes, et à considérer les différents systèmes du corps humain dans leurs intéractions. Cela s’appelle raisonner de manière étiopathique : c’est l’acquisition de cet état d’esprit qui fait l’étiopathe. Au fur et à mesure de l’acquisition des connaissances théoriques, les étudiants pratiquent également un nombre croissant de manipulations, et font de plus en plus de stages et d’assistanat, jusqu’à la maîtrise complète des techniques de chirurgie non instrumentales.

A la Loupe :
Ne pas confondre étiopathe avec ostéopathe ou chiropracticien. Le thérapie, certes, est manuelle dans tous les cas, mais l’approche de la pathologie, le diagnostic et les choix thérapeutiques, différent fondamentalement de par le niveau de connaissances et l’outil d’analyse théorique spécifiques à l’Etiopathie.

Effectif :
Il se développe de façon exponentielle. Science à la fois traditionnelle et moderne, l’Etiopathie voit de plus en plus de patients se tourner vers elle. En fait, il faudrait créer au jour d’aujourd’hui plus de 700 cabinets d’étiopathes en france, pour faire face aux nombreuses demandes reçues à l’Institut français d’Etiopathie.

Exercice et statut :
Profession libérale, officialisée auprès du Minitsère de la santé depuis 1986, contrôlée par le Registre National des Etiopathes.

Salaires :
Très satisfaisant dès quelques mois d’exercice ( de 30 à 60 euros la consultation).

Evolution :
Tout étiopathe intéressé par la recherche, peut aujourd’hui contribuer au dévéloppement scientifique de l’Etiopathie, en plein essor. Ils sont notamment encouragés à présenter le Diplôme Inter-Universitaire d’Anatomie clinique, proposé par l’Institut d’Anatomie de l’UFR Biomédicale des Saints-Pères, à Paris, et celui de neurologie, proposé par la Salpêtrière.

                   Pour en savoir plus    

                                                              



29/12/2006
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres